Fondation Garches - Des professionnels : médecins, chercheurs, paramédicaux... s’engagent aux côtés des personnes handicapées

Répartition des efforts sur la main courante

Répartition des efforts exercés sur la main courante lors de l’équilibre stationnaire en 2Roues en Fauteuil Roulant Manuel

Ont participé à cette étude : Bankolé Cyrille, Pradon Didier, Watelain Eric

Plusieurs études réalisées sur la propulsion du fauteuil roulant manuel (FRM) ont montré que l’autonomie de déplacement était liée à la maîtrise du « deux roues » (2R) [Bonaparte 2001]. Le 2R correspond à l’habilité motrice à se maintenir en équilibre sur les roues arrière du FRM. Bien que peu de travaux aient étudié de la dynamique du 2R, il semble intéressant de s’interroger sur la répartition des efforts exercés par l’usager lors du 2R.
L’objectif de notre étude est de déterminer l’existence ou non de stratégies de répartition des efforts exercés par la main sur le cerceau lors de l’équilibre « stationnaire ».
14 sujets sains experts du 2R et 13 blessés médullaires (BM) ont participé à cette étude. Tous ont utilisé le même fauteuil roulant, équipé d’une roue instrumentée enregistrant les efforts exercés par la main sur le cerceau. Pour cela, les sujets ont réalisé 3 sessions de 30 secondes. Les calculs du déplacement du centre de pression (CP) ont été réalisés sur 5s consécutives d’équilibre stationnaire [Bonaparte 2004].
Les résultats montrent que l’amplitude antéro-postérieur du centre de pression est plus faible dans le groupe valide que dans le groupe BM. Concernant les forces exercées sur la main courante, il y avait une différence significative seulement pour l’axe antéro-postérieur avec des forces dirigées vers l’avant pour le groupe BM et vers l’arrière pour le groupe valides, ce qui suggère que chaque groupe a utilisé une stratégie différente. Cependant, Il existe une grande variabilité des composantes des forces appliquées sur le cerceau aussi bien entre les différents essais qu’entre les sujets. Cette variabilité s’explique par le changement de technique par les sujets, d’un essai à un autre. Ces résultats corroborent ceux d’études récentes qui ont révélé l’existence de deux techniques proactive et réactive [1-2]. Aussi, il semblerait pertinent de prolonger cette étude en différenciant la performance en fonction de la technique chez les sujets sains et les BM en étudiant l’orientation du vecteur de la force résultante et le sens de déplacement du CP.

Bonaparte JP, Kirby RL, Macleod DA. Proactive balance strategy while maintaining a stationary wheelie. Arch Phys Med Rehabil. 2001 ;82(4):475-9.
Bonaparte JP, Kirby RL, Macleod DA. Learning to perform wheelchair wheelies : comparison of 2 training strategies. Arch Phys Med Rehabil. 2004 ;85(5):785-93.